Quand tout à coup un policier m’interpella sur twitter, il me dit :. Vos accusations sur cette femme sont infondées, et je sais de quoi je parle car je crois que je la connais depuis toujours et pourtant je ne saurais pas même vous dire son nom. À vrai dire ça m'est égal ; je n'éprouve aucune sympathie à son égard. L'autre jour, il s'est plaint de l'étroitesse des rames du métro. Quelques années auparavant, une telle chose n'aurait même pas pu être envisagée. J'essayais cependant d'imaginer quelle aurait été la réaction des gens bien éduqués face à lui ; cette pensée me terrifiait !

page suivante

écrire